La littérature auvergnate

 

L' auvergne a été la muse de nombreux auteurs et artistes amoureux de cette terre verdoyante mais rude.

Arsène Vermenouze né le 26 septembre 1850 à Vielles était un poète auvergnat écrivant en occitan. Publié dans " La croix du cantal ", il anime la vie culturelle cantalienne en publiant des poésies satiriques en langue d' oc. Il s' assigne pour mission de défendre la langue auvergnate à travers sa revue " Lo Cobreto ".

Quelques oeuvres: " Mon auvergne ", " Dernière veillée ".

Henri Pourrat né à Ambert le 7 mai 1887, se destinait à l 'agronomie, pourtant à cause d' un état de santé fragile il se dirige finalement vers l' écriture. Son oeuvre sera abondante, plus de cent ouvrages ( contes, biographies, romans, poèmes );

 En 1931 il reçoit le Grand Prix du roman de l' Académie française pour son roman le plus célèbre " Gaspard des montagnes ", puis en 1941, le prix Goncourt lui est décerné pour "Vent de mars ".Il va ainsi donner ses lettres de noblesse à la littérature auvergnate en s' attachant à dépeindre cette nature et cet " esprit paysan " qui lui sont si chers.

Quelques oeuvres: " Gaspard des montagnes " Gallimard; " Légendes d 'auvergne " De Borée.

Alexandre Vialatte né le 22 avril 1901 à Magnac- Laval, partagera une grande amitié avec Pourrat, une longue correspondance en témoigne; il écrivit de 1952 jusqu' à sa mort, les 898 chroniques publiées dans le quotidien "La Montagne ". Doté d' un grand humour voici une de ses citations " Je suis un écrivain notoirement méconnu " .

Quelques oeuvres: " Le fidèle berger ", " La complainte des enfants frivoles " .

 

4 votes. Moyenne 2.25 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site